Comment connaître l’indice d’imperméabilité d’une tente ?

impermeable tente couvert des gouttes de pluie

On parle de colonnes d’eau lorsqu’on souhaite définir le niveau d’imperméabilité d’une toile. Le degré d’imperméabilité des tentes, quel que soit leur type ou leur forme, celui-ci peut être mesuré par un test de Schmerber. Ce test calcule la quantité que le tissu de votre tente peut supporter avant que l’eau ne le pénètre. Le test de Schmerber est réglementé par la norme internationale ISO 811. Cette réglementation affirme qu’un tissu est imperméable lorsqu’il dépasse 10 000 mm en colonne d’eau.

Tout savoir sur la colonne d’eau

Le test de pression hydrostatique doit s’effectuer avec un matériel dont le côté est marqué par un nombre de millimètres. Pour connaître l’imperméabilité de votre tente de camping, placez la membrane à une extrémité. Au fur et à mesure où vous ajouterez de l’eau dans le matériel, la pression sur le tissu augmentera. Lorsque l’eau s’égoutte à travers la toile de votre tente, c’est que ce dernier atteint sa limite de résistance. Cette quantité, indiquée en millimètres, correspond à la colonne d’eau. La colonne d’eau est basée sur le test de Schmerber.

Le tissu de votre tente de camping doit résister à 1 500 mm de colonne d’eau au minimum. Cette capacité lui permet d’être qualifié d’imperméable. Cela dit, si la colonne d’eau de votre tente est inférieure à ce chiffre, c’est qu’elle ne peut résister qu’à une légère pluie. La tente est aussi utilisable pendant une courte durée.

A lire  Comment choisir sa bâche de camping car ?

Les chiffres ci-après vous aident à comprendre la résistance du tissu de votre tente :

  • Une tente dont le tissu est moins de 600 mm : ce type de tente n’est pas étanche à la pluie ;
  • Une tente dont le tissu est de 600 à 1 000 mm : imperméable à une pluie faible ;
  • Une tente dont le tissu est de 1 000 à 2 000 mm : capable de résister à des précipitations normales ;
  • Une tente dont le tissu est de 2 000 à 3 000 mm : se caractérise par sa résistance à une forte pluie ;
  • Une tente dont le tissu est plus de 3 000 mm : utilisable pour une randonnée ou un camping dans les endroits pluvieux. Elle résiste aux orages.
tente impermeable

Plus la colonne d’eau est élevée, plus l’imperméabilité de la tente est grande.

Calculer l’imperméabilité de la tente

Les tentes de camping tout comme les tentes de randonnée sont disponibles à des prix variés. Ces prix dépendent en grande partie de la qualité et de l’étanchéité du tissu de la tente.

Déterminer l’étanchéité de la tente

Pour déterminer l’imperméabilité de votre tente, voici ce que vous allez faire :

  • Mettez un tube sur le dessus du tissu ;
  • Utilisez un matériau de forme carrée de 1×1 pouce ;
  • Remplissez d’eau ce tube.

L’eau doit augmenter la pression sur le tube jusqu’à ce que, à un certain point, il finisse par pénétrer le tissu.

Degré d’étanchéité d’une tente

La plus importante caractéristique d’une tente de camping ou une tente de randonnée est son étanchéité. Le degré d’étanchéité d’une tente est mesurable par sa spécificité. Lorsque vous trouvez la mention colonne d’eau 3 000 mm ou 4 000 mm dans les spécifications techniques d’une tente, cela indique à quel point la membrane avec laquelle est construite la tente résiste à l’eau. Notez que plus le nombre de millimètres est élevé, plus la tente est étanche.

A lire  Comment utiliser une boussole ?

Quel que soit l’usage que vous comptez faire de votre tente et peu importe la durée dont vous envisagez y camper, optez toujours pour un modèle confortable et surtout imperméable. Une tente de qualité est utilisable sur une longue durée et en toutes saisons. Par ailleurs, investir dans un produit de qualité, même malgré son prix élevé, ne vous sera aucunement source de regret.