Guide : Comment construire un abri de survie

abri de survie

Qu’est-ce qu’un abri de survie ?

Un abri de survie est un point non négligeable dans la vie du survivaliste. Pour pouvoir survivre en pleine nature, il est important de vous construire un bon abri de survie. 

D’ailleurs sachez que sans abri il est rare que vous puissiez survivre en pleine nature surtout si l’endroit est hostile et dépourvu de toute activité humaine.

Il existe plusieurs sortes d’abri de survie diffèrent que je vous expliquerai à la suite de cette introduction, il existe aussi plusieurs types d’abri, les abris naturels ou fait par l’homme. 

Le but de ces abris est de pouvoir vous protéger d’un danger extérieur tel qu’il soit mais pas que il doit aussi pouvoir vous protéger de la météo c’est-à-dire, du soleil, vous abriter de la pluie, des orages, du froid, ainsi que tous les insectes et les animaux sauvages. 

Les différents types d’abris

L’abri fait avec des débris :

abri

Son nom est bien donné, lorsque vous fabriquez un abri avec des débris en pleine nature vous devez vous servir de tout ce que vous avez sous la main. Les débris comprennent les débris naturels et non ménagers, c’est-à -dire des troncs d’arbres, des branchages, des feuilles, de la mousse,… ainsi que tout ce que la nature vous offre pour vous protéger. 

Cet abri est fait pour vous protéger des nuits froides de la forêt et donc d’hypothermie, certes la construction de cet abri est un peu longue mais lorsque vous êtes bien entraînés vous arriverez à le réaliser assez rapidement. 

Le gros point fort de cet abri est le fait que vous n’avez besoin d’aucun équipement de survie particulier ou aucun matériel pour le construire étant donné que tout se trouve dans la nature et donc cela permet d’alléger votre sac de survie et de ne prendre que l’essentiel pour la survie.

L’abri fait avec une bâche :

Cet abri de fortune fait à partir d’une bâche est un des abris les plus faciles à construire et à transporter étant donné qu’il vous suffit simplement de prendre avec vous dans votre sac de survie une bâche en plastique et ensuite de vous servir de différentes branches et tronc que vous trouverez dans la nature autour de vous. 

Cet abri n’est pas un abri à long terme mais il fera largement l’affaire durant 2 à 3 jours, car il vous permettra de garder votre chaleur corporelle et donc éviter l’hypothermie. 

A lire  Comment faire un feu de camp ?

Pour les amateurs, cet abri est idéal et vous permet de vous protéger rapidement avec simplement une structure en A et la bâche mise dessus comme une tente.

L’abri fait de neige aussi appelé quinzee :

Cet abri est souvent comparé aux igloos qui eux sont fait de bloc de neige mais l’abri dont je vous parle est lui fait d’un amas de neige. 

Cet abri est adapté à un temps très fort et est à construire lorsque tout ce qui vous entoure n’est que neige car si par exemple la température dépasse les -4C alors votre abri ne tiendra pas et fondra aussitôt. 

Cette température peut alors générer un effondrement et peut donc vous mettre en danger. 

L’endroit idéal pour construire votre abri de survie :

Lorsque vous devez construire un abri, il est important de choisir un bon emplacement, mais comment faire ? La réponse est simple, tout dépend en premier de votre type d’abri.

Lorsque vous choisissez un abri fait à base de débris, vous devez choisir une place où vous pourrez trouver ces débris comme un bois, une forêt, un endroit où vous pourrez donc trouver les matériaux dont vous aurez besoin.

Cependant il ne faut pas mettre de côté votre sécurité, c’est à dire que si vous trouvé un endroit ou le sol vous semble bien mais qu’au-dessus de vous vous avez un arbre qui menace de tomber ou que ses branches vous semble fragile n’hésitez pas et cherchez un autre emplacement.

Pour faire un choix judicieux au niveau de votre emplacement, il vous faut examiner le sol pour regarder si celui-ci n’est pas un chemin emprunté par des animaux.

De même si vous vous installez près d’un point d’eau cela peut paraître une bonne idée mais c’est le même souci, vous risquez de déranger les animaux vivants à cet emplacement.

En ce qui concerne la température, évitez de vous mettre sur le haut d’une montagne ou sur un point élevé, car c’est à ces endroits que la température descend le plus et est donc le plus risqué en ce qui concerne l’hypothermie.

Comment construire votre abri de survie ?

1) L’abri fait avec des débris :

Il n’y a pas besoin de matériaux ni d’outils particuliers, vous avez juste besoin de ce que la nature vous offre. Vous devez trouver une place à proximité de feuilles et de branche donc de préférence dans une forêt ou un bois.

Lorsque c’est fait, commencez à chercher deux branches d’arbre formant un Y, ensuite vous les entremêler de façon à former un triangle avec leur Y, vous pouvez ensuite enfoncer les deux autres bout dans le sol.

Maintenant, vous devez trouver un tronc de plus ou moins 3,50 mètres pour pouvoir le poser sur la structure en Y que vous aurez préparé plus tôt. Et puis vous disposerez de chaque coté du tronc des branches assez droite pour que votre structure ressemble à celle d’une tante, et pour finir disposez des feuilles et de la mousse sur celle-ci de façon à tout couvrir.

A lire  Les bienfaits du camping sur la santé

Et voilà, votre cabane de fortune est finie !

2) L’abri de survie fait avec une bâche :

Cet abri est le plus facile à réaliser et vous facilitera cette situation, mais demande de prendre avec vous un matériel et des outils spéciaux mais de manière raisonnable bien-sûr, vous aurez besoin de la paracorde, de piquets ainsi qu’une bâche.

Pour ceci, vous aurez besoin de trouver une place avec deux arbres écartés de plus ou moins 3 mètres, lorsque votre endroit est trouvé vous pouvez prendre votre paracorde et l’attacher bien tendue entre les deux arbres à 1 mètre de haut.

Une fois cette étape faite, vous pouvez mettre votre bâche sur la paracorde et attacher la bâche au sol de chaque côté avec des piquets.

C’est ce qu’on appelle un type de construction en A et le seul désavantage même s’ il est facile est que vous avez du froid qui rentre par deux côtés, pour ce qui est du sol je vous conseille de mettre des feuilles pour ne pas avoir froid, sauf si biensur vous êtes préparer à la survie en milieu hostile et que vous avez avec vous un sac de couchage.

3) L’abri fait avec de la neige aussi appelé quinzhee :

Lorsque vous partez dans un endroit où il y a beaucoup de neige, ceci vous sera surement utile. Cependant, il est important de réaliser cette construction seulement si la température est en dessous de – 4°C sinon vous risquez gros.

Pour réaliser celui-ci vous devez faire un gros tas de neige très compact d’au moins 2 mètres, vous devez ensuite creuser votre entrée ainsi que l’intérieur en vous assurant que votre construction est solide.

Conclusion :

Les conseils que je vous ai donné sont tous là pour pouvoir vous permettre de réagir de la bonne manière vis à vis de la situation de survivalisme car ces techniques de survie sont indispensables à la survie. La construction d’abris n’est pas compliquée lorsqu’on est préparer à cette situation, c’est pourquoi je vous propose de vous entraîner à la construction d’abris.

Lorsque vous devrez construire des abris sachez et n’oubliez pas que les bois et matériaux naturels seront vos meilleurs alliés et vous éviteront de dépenser beaucoup d’argent en matériel. Cependant il serait intéressant voir indispensable, que vous preniez avec vous un équipement de survie tel qu’un sac à dos de survie, de l’eau potable ou de quoi en faire, de quoi faire du feu pour garder votre chaleur corporelle, un guide de survie, un kit de premiers secours,… Je vous explique plus en détails le sac à dos dans un de mes articles et je vous présente aussi les meilleurs d’entre eux, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil. 

A lire  Comment trouver de l'eau facilement

Enfin sachez que chaque situation de survivalisme peut avoir un abri spécifique et donc je vous conseille de vous référer à mon article au dessus pour pouvoir choisir le bon abri vis à vis de chaque situation.

FAQ