sac d'évacuation complet 72 heures

Les meilleurs sacs de survie complet

Qu’est-ce qu’un sac de survie ?

Un sac de survie est créé dans le but de vous sortir d’une situation complexe en pleine nature, comme ne pas savoir rentrer chez soi ou encore d’être perdu dans un endroit loin de votre domicile en pleine nature. 

Il doit contenir un kit de nourriture, de quoi vous hydrater, des vêtements, de quoi allumer un feu et différents articles utiles en cas de besoin pour 72 heures

Il est prévu avec des rangements facile pour y ranger les kits et ce toujours dans un but pratique qu’on mettra plusieurs compartiments dans un sac d’évacuation. Le sac de survie est aussi un sac extrêmement résistant. Ce sac de survie étant un sac à dos  qui vous permet d’être totalement mobile et donc libre de vos mouvements ceci est important lorsque vous devez tenir quelque chose par exemple ou encore si vous devez manger, …

Ce sac est donc un réel avancement pratique, tactique et usuel au niveau de la survie et des situations d’urgence ! 

Un sac de survie doit être aussi confortable car si celui-ci ne l’est pas ça peut vite devenir un calvaire de le porter c’est pourquoi il faut privilégier des sangles avec des rembourrages,avec des attaches aussi bien à la poitrine qu’à la taille pour mieux répartir le poids. 

Liste de sacs de survie complet :

En premier, je dois vous présenter la liste des sacs et des kits de survies déjà prêts à l’utilisation et peu cher, c’est-à-dire ceux qui sont directement vendus avec tout ce dont vous avez besoin à l’intérieur. Cette liste vous permettra de comparer ceux qui vous plaisent le plus et de vous en fournir un, rapidement si tel est votre souhait. 

1. Sac de survie 72 Heures – 2 personnesComfort 2


sac evacuation 2 personnes

Caractéristiques principales :

  • Couleur: Noir
  • Poids : 7.50 KG
  • Plus de 60 outils
  • Le sac le plus complet

2. Sac d’évacuation 72 Heures – 2 personnesEssential 2


sac evacuation 72 heures

Caractéristiques principales :

  • Couleur: Gris
  • Poids : 4.50 KG
  • Le meilleur rapport qualité / prix
  • Ne contient que l’essentiel

3. Sac de survie – 1 personneHill


sac survie

Caractéristiques principales :

  • Couleur: Rouge
  • Poids : 1,4 KG
  • Multifonctionnel
  • Très peu d’outils

FAQ

Comment créer son propre sac de survie :

Le premier critère , il faut qu’il soit confortable car vous devrez surement le porter pendant plusieurs heures. Ce sac doit être un point fort et non un handicap à votre survie. 

Secondement, il faut que votre sac soit assez grand pour accueillir un équipement pour survivre 72 heures ou plus. Ce sac doit obligatoirement être un sac à dos de plus ou moins 50 litres comme un sac de randonnée ou encore de camping. Cependant, il faut qu’il ne soit pas trop encombrant pour que vous puissiez garder votre stock de force. 

Enfin, il y a +/- 10 sortes d’objets à insérer dans votre sac de survie pour qu’il soit bien complet comme par exemple une couverture, un couteau, … Vous retrouverez une liste qui reprend ces différents objets à la fin de mon article. Cette liste sera la plus complète possible et sera faite pour le sac de situation d’urgence d’une personne, abstenez vous de tout outils inutile.

1) L’hydratation et donc l’eau potable :

Sachez, qu’un humain doit ingurgiter au moins 1 litre d’eau par jour (l’équivalent d’une gourde) pour avoir un apport en liquide supérieur à ce qu’il éliminé sur une journée. En ajoutant que la consommation d’eau de notre corps varie selon la température et l’effort produit, exemple : on ne va pas transpirer de la même façon quand on va courir avec 30°C que quand il fait 15°C. 

C’est pourquoi, pour éviter l’évacuation trop grande de l’eau, il faudrait dans le sac, 3 litres d’eau pour 72 heures. 

Il faudrait aussi qu’elle soit conservée dans 3 récipients différents et hermétiques pour éviter la prolifération de bactéries comme dans une gourde molle et bien fermée par exemple.

L’idéale serait d’avoir en plus un filtre à eau dans cette gourde (de préférence molle pour qu’elle puisse se replier) pour pouvoir filtrer l’eau d’une rivière par exemple et donc, pouvoir s’hydrater plus que le strict minimum. 

Il existe aussi une technique pour filtrer l’eau qu’il est important de connaître, il s’agit de faire bouillir de l’eau pendant une dizaine de minutes. Cependant, cette tactique n’est pas la plus efficace car il est possible que certaines bactéries restent toujours présentes. N’oubliez pas que boire est très important pour la santé.

2) Alimentation :

Lorsque l’on parle de survie ou d’évacuation, on se dirait qu’il faut juste s’hydrater mais ne pas manger, mais ce n’est en aucun cas une bonne tactique parce que votre corps va perdre son énergie et en survie votre corps en a besoin de beaucoup. 

Donc il vaut mieux prévoir quelques petites choses à manger comme des légumes et de la viande mis dans une boîte de conserve. Cependant, vous pouvez aussi vous procurer des kits de nourriture lyophilisée ou déshydratée. 

Une bonne tactique est de prendre des barres chocolatées, des bonbons, … tout ce qui se trouve dans les sucres rapides parce qu’ils sont idéals pour vous redonner un petit coup de pouce énergétiquement et ils sont aussi très accessible au niveau du prix.  

Si malheureusement vous n’avez pas assez de place dans votre sac à dos de survie, vous pouvez toujours vous rapatrier sur de la nourriture déshydratée comme prennent les astronautes et qui est une très bonne option aussi.

 Cependant il ne faudra pas oublier de prévoir une manière de chauffer de l’eau comme en allumant un feu ce qui peut être handicapant. Vous pouvez aussi simplement rajouter une pochette à votre sac.

Il ne faut pas oublier de rationner la nourriture pour éviter de tomber à cours, il existe des rations déjà toutes préparées mais ces articles sont très onéreux et souvent difficiles à trouver.

Les objets importants vis-à-vis de la nourriture : une fourchette, un récipient, un briquet UST ( Ultimate Survival Technologies) et un gobelet (vaisselle de base). Si vous en avez les moyens, il serait intelligent d’acheter un réchaud de camping au cas où le feu est impossible à faire à cause de la pluie ou du vent. 

3) Le feu :

Je vous conseille d’apprendre à faire un feu de camp (je vous explique comment faire plus bas) parce que c’est un point non négligeable dans la survie. Pour faire du feu, vous devrez vous munir du matériel nécessaire qui se trouvera soit dans votre sac ou directement dans la nature.

Pour vous faciliter la vie étant donné que votre sac sera préparé à l’avance je vous propose d’y mettre un briquet ou des allumettes ainsi que du coton, de la vaseline, un allume feu ou un produit inflammable.

Comment faire du feu en pleine nature et à même le sol ? 

– Munissez-vous d’un silex et d’une autre pierre

– Taper les l’une sur l’autre 

– Prenez des herbes assez sèches et faites une sorte de petit nid avec

– Faites-y tomber les étincelles produites par la percussion du silex et de la pierre 

– Quand vos herbes commencent à fumer, soufflez délicatement dessus et déposez les sur vos petits bois préparés au préalable.

– Continuer à souffler jusqu’à obtenir une flamme.

Vous pouvez aussi mettre du petit bois avec un allume feu que tu pourras allumer grâce à un briquet par exemple.

4) Les soins important dans votre sac de survie :

Il est important tout d’abord d’avoir des connaissances de base sur les premiers soins de secours, que ce soit pour vous sauver vous ou pour sauver quelqu’un d’autre et il est aussi important d’avoir un stock de matériel pour réaliser ceux-ci.

Si vous n’avez pas ces connaissances, il ne faut pas hésiter à acheter un livre de survie qui reprendra tous les soins de premiers secours. Vous pourrez glisser ce petit livre dans votre sac de survie bien évidemment.

livre de survie

Il faut aussi obligatoirement avoir dans une pochette de votre sac une trousse ou d’un kit de secours qui comporte les produits suivants :

– Des compresses totalement stériles

– Une pince à épiler ainsi qu’un aspire venin et une pince à tique 

– Pansements

– Bandages 

– Sérum physiologique 

– Pommade antiseptique 

– Désinfectant 

– Gants (pour ne pas infecter la plaie)

– Des ciseaux 

– Antidouleurs

– Couverture de survie 

– Écharpe 

– Médicaments contre la diarrhée et les maux de tête (ils seront mis à part dans un pochette ou trousse spéciale)

 Vous devrez aussi regarder sur tout votre corps si vous n’avez pas de tique, parce qu’il peut vous transmettre la maladie de Lyme et avoir des conséquences graves.

5) Les outils importants :

Les outils dans votre sac de survie sont essentiels, il faut être prêt à affronter n’importe quelle situation. je pense qu’ il y a un article qui peut vous servir dans beaucoup de situations et c’est le couteau de survie ! Il vous semble accessoire, mais il s’avère bien plus utile au niveau de la survie en pleine nature que ce que vous pensez.

Votre couteau pourra vous servir à : fendre votre bois pour votre feu, tailler le bois pour pêcher, peut servir de couteau de chasse,…

Cependant, il ne faut pas choisir son couteau sans prendre en compte ces différents paramètres :

– Attention à la taille du couteau l’idéale serait +/- 25 cm

– Il faut favoriser une lame en acier carbone pour avoir plus facile de l’aiguiser 

– Il faut favoriser un manche en une matière qui résiste à l’humidité, qui est étanche.

En plus de ce couteaux là vous devrez vous munir d’un couteau suisse qui est multifonction.

6) Les vêtements pour la survie : 

Les vêtements dont vous aurez besoin de mettre impérativement dans votre sac en cas de catastrophe sont : 

– 2 paires de sous-vêtements 

– 1 pull de préférence un pull thermique car vous aurez besoin de garder le plus possible votre chaleur corporelle

– 1 manteau/veste qui est imperméable, étanche et chaude pour de nouveau garder votre corps le plus au chaud possible

– 1 tour de cou/écharpe 

– 2 paires de chaussettes épaisses et chaudes 

– 2 sous pulls type ski

– 1 bonne paire de chaussure de marche bien chaude 

– 1 pantalon imperméable pour éviter d’avoir froid 

– 1 paire de gants en laine 

7) Protection/abri :

Lorsqu’on parle de survie, le but premier n’est pas d’avoir du confort mais de survivre à une catastrophe !

Alors il faut d’abord penser à se protéger des intempéries… il y a plusieurs sortes de petits abris étanches à se faire rapidement et facilement.

Le 1er : vous pouvez acheter 2 bâches imperméables et incassables que vous pourrez utiliser, 1 comme toit de votre abri de fortune et l’autre comme sol pour être +/- au sec.

Le 2ème : vous pouvez aussi emporter avec vous une tente de camping ( Un matériel de camping pour pouvoir survivre en toute circonstance) genre décathlon ou militaire mais c’est assez encombrant, peu pratique et un peu coûteux. 

Le 3ème : vous pouvez aussi acheter un « poncho militaire » qui peut se transformer en tente très facilement vu qu’il est fait pour maintenant celui-ci est forcément plus coûteux étant donné que c’est du matériel de professionnel.

Le 4ème : une tente peut aussi tout à fait être réalisée avec une couverture de survie et l’avantage est qu’elle n’est pas cher du tout. 

8) Se défendre :

Lors d’une situation d’urgence ou d’évacuation, vous devez vous préparer à ce que les forces de l’ordre comme la police et les militaires soient peut-être dépassées. Et donc il faut vous protéger pour cela il est intéressant de savoir vous défendre.

Dans le passé, nous avons pu remarquer que l’homme à des débordements lorsqu’il s’agit des situations d’urgence extrême. Il y a souvent des vols, des pillages ainsi que des crimes voire des homicides. Si une situation telle que celle-là arrive vous devrez vous tenir prêt à vous défendre vous mais aussi votre famille. 

Ce serait un grand manque de précaution de votre part de ne pas prendre en compte ces conseils concernant l’autodéfense. Il faut aussi que vous sachiez que votre couteau de survie ou votre bushcraft peuvent être vos plus grands alliés lors de ces moments difficiles.

Retenez que votre but est de survivre et de protéger les vôtres un maximum !

9) Instructions et papiers importants :

Lorsque vous êtes dans une situation d’urgence, il faut impérativement que vous appeliez à partir de votre téléphone en premier. vous devez appeler le 112, ce numéro est celui que vous devez connaître en priorité. Celui-ci peut être composé que vous ayez du crédit ou non ce qui est plutôt pratique en cas de situation d’urgence. 

Il est important cependant de savoir quoi dire lorsque l’on sonne à ce numéro pour être le plus efficace possible :

– En premier, donner l’endroit dans lequel vous vous trouvez c’est-à-dire l’adresse exacte et si vous ne savez pas essayez de décrire un maximum l’endroit. (cette tactique va leur permettre de directement démarrer).

– Ensuite, donner votre nom et prénom

– Puis, donner une brève description de la situation ainsi que de la personne concernée, sans oublier de leur dire si la victime est au sol ou si elle est consciente. 

– Restez ensuite en ligne tout en faisant les premiers soins à la victime

Le 112 peut vous transférer vers la police ou les pompiers s’ils pensent cela nécessaire mais dans tous les cas il vous enverrons des secours. 

 Il ne faut pas non plus oublier les papiers importants : 

– La carte d’identité

– Votre passeport 

– Votre permis de conduire 

– Les numéros de téléphone importants pour vous 

– Votre numéro de compte bancaire

– Vos différents permis 

10) Matériel essentiel à la survie :

Durant ces 72 heures, votre matériel va peut-être avoir le malheur de s‘abîmer avec les intempéries. Mais il faut survivre malgré tout ! Et donc il faut que vous soyez capable de raffistoler, de réparer vos outils seul. Il est important de prendre avec vous de quoi coudre au cas où votre tente se troue par exemple. 

Un point auquel vous devez faire particulièrement attention, c’est de prendre un sac à dos mais le poids de votre sac à dos d’évacuation n’est pas à négliger. Celui-ci doit pouvoir être porté pendant 3 jours en cas de fuite. C’est donc pour cette même raison que le poids de votre sac de survie doit être en adéquation avec votre poids et votre corpulence.

Selon la moyenne de poids féminin votre sac à dos devrait peser +/- 12 kilos et selon la moyenne de poids masculin votre sac devrait peser +/- 16 kilos pour que son poids soit supportable pendant 3 jours.

Se former :

Il est important que vous vous entraînez à manipuler et à utiliser votre matériel dans des conditions extrêmes. Que se soit le fait de monter une tente sous la neige ou encore à manipuler votre équipement hors de votre sac à dos et d’utiliser le kit de survie. Ça vous permettra d’être prêt lors d’une de ces situations.

Il faudrait aussi que vous pensiez à mettre votre sac à dos de secours à portée de main ou à proximité c’est-à-dire faire en sorte que ce sac de survie soit toujours à vue peu importe le jours et l’heure. Un des meilleurs endroits serait pour moi le couloir de l’entrée ou encore devant la porte d’entrée, c’est endroit sont ceux par lesquels on passe obligatoirement dans la maison. 

Cependant, ce n’est pas parce qu’il est prêt qu’il faut faire l’erreur de le laisser à cet endroit sans y faire attention. Au contraire, il faudra régulièrement vérifier si celui-ci est complet et que la nourriture et les médicaments qui se trouvent à l’intérieur de leur pochette ne sont pas périmés.

Cette vérification prend peu de temps mais elle est vraiment importante pour s’assurer que le sac sera bel et bien complet au moment où nous en aurons besoin. 

Conclusion :

Pour conclure, le sac à dos de survie, d’évacuation et d’urgence est un sac à dos conçu pour vous aider à survivre en pleine nature en cas de catastrophe, de situation inattendue ou encore d’un séjour en forêt comme la randonnée. Ce sac est fait pour contenir de quoi survivre pendant 3 jours car il contient un équipement ainsi qu’un kit d’urgence.

Ces sacs à dos d’évacuations se vendent déjà tous préparés ou à composer soi-même, il est important de faire une comparaison de prix mais pas que, il faut aussi faire attention à plusieurs choses.

C’est-à-dire qu’il faut s’assurer que tout ce qu’on a besoin s’y trouve que ce soit de la paire de chaussette jusqu’au couteau de survie et au bushcraft ou encore des soins médicaux à la nourriture et même jusqu’à la lampe et au sac de couchage. 

Il faut bien penser à chaque utilité des accessoires et de l’équipement qu’on place à l’intérieur de ce sac à dos d’évacuation d’urgence. Il ne faudra pas non plus oublier de penser aux intempéries pour savoir ce que l’on doit prendre comme accessoires,comme équipement, … et pour voir si nous devons prendre des affaires étanches. 

Enfin je pense pouvoir présenter ce sac à dos comme une aide lors des épreuves telles que une tempête, une randonnée ,… donc maintenant à vous de choisir votre sac à dos de survie !